La complainte de l'Eboueur

Publié le par Gabriel y Vinent

Il travaillait pour son métier tous les soirs,
Il connut une femme vêtue de noir.
Il allait la retrouver aux heures de feu de paille,
Quand, son mari suait à son travail.

Il entrait dans l'antre de la femme en noir,
Apportant tout son amour qu'il pensait croire.
Il apportait cadeaux, argent et victuailles,
Mais ne peut durer qu'un moment la vie de ripailles.

Vint le temps où la fatigue à grand pas arrive,
Du matin au soir le corps a besoin d'une trêve.
Son travail en pâtit, le réveil de nuit était dur,
Son camion zigzaguait dans cette vie d'aventure.

Il perdit son emploi, il perdit ses ressources,
Il perdit son amour fait que pour la bourse.
Il devint clodo suivait celle qui l'a réduit,
A l'étage de faire la manche jour et nuit.

Il l'attendait devant le bar face à la place,
Où elle venait jouer pour avoir plus de pièces.
De honte, elle envoyait son mari le cocu entier,
Qui en passant lui versait l'aumône de l'amitié

......................................................................................En souvenir de Jules
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ciscoo 07/07/2011 19:26



ouaaaaaa  elle est bien écrite cette complainte mais c est pas cool !


bonne soirée grosse bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz



cricket1513 27/12/2009 06:24


c'est tellement rapide de chuter et de devenir "clodo". Pour n'importe qui..eboueur ou autre il vaut mieux c'est certain être éboueur un métier difficile et je leur tire mon chapeau ! un travail
est un travail il vaut mieux ça que quelqu'un qui passe sa vie à voler et gagner de l'argent sur les autres.
Un coeur vaillant et droit.
cricket1513


Anjimu 19/12/2009 14:00


Encore une terrible tragedie qui additionne l injustice, l imprevu, l appat du gain sans limites.Cela peut nous concerner toutes et tous...


my-irish-dream 18/10/2009 20:05


*.**.Bonsoir c'est moi .*.*.**. .*.*.**. .*.*.**.
.*.*.**.qui passe dans ton.*.*.**. .*.*.**..*.*.**.
.*.*.**.jolie monde pour .*.*.**..*.*.**. .*.*.**. .*.*.**.
.*.*.**.te souhaiter .*.*.**..*.*.**.
.*.*.**.une agréable soirée*.*.**..*.*.**..*.*.**. .*.*.**.
.*.*.**.avec un petit message.*.*.**. .*.*.**. .*.*.**.
.*.*.**.Je t'envoie un panier plein de roses,.*.*.**.
.*.*.**.conduit par le wagon de l'amitié.*.*.**. .*.*.**.
.*.*.**.qui définit ta gentillesse..*.*.**..*.*.**. .*.*.**.
.*.*.**.Je te souhaite une merveilleuse nuit*.*.**. .*.*.**.
*******bisous de ton amie


Manon 04/10/2009 18:04


Ce sont des très beaux textes =)
J'aime beaucoup le premier, sur la femme (avec les références Blanche Neige etc...]